Recherche  

   

En ligne actuellement  

We have 60 guests and 29 members online
   
 


 

   

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
   
dimanche, 02 octobre 2011 00:00

Potier en Alsace - 3/3.

Pour les amoureux de l’artisanat, rien ne peut remplacer la fabrication traditionnelle.

La technique.

Le travail de la terre commence par le tour de potier, le jour de notre reportage, c’est en quelques minutes que Michel Ludwig réalisa un moule à kougelhof. Quelques jours et de nombreuses manipulations sont nécessaires pour la réalisation complète d’une pièce. Le moule réalisé est ensuite placé dans une pièce à l’humidité constante. Pendant 24 heures la terre va se durcir, tout en restant malléable, pour l’opération suivante, qui consiste à donner les formes appropriés, les arrondis et les cannelures. Le séchage se poursuivra, avant l’application des décors, si nécessaire. Les motifs sont également réalisés à la main, à l’aide du barolet, petit réservoir de terre terminé par une plume d’oie, d’où s’écoule l’argile semi-liquide teintée. Sa consistance permet à cette argile de se fixer rapidement à la poterie. Après un séchage complet, la pièce sera cuite, puis émaillée si nécessaire.Chaque entreprise, artisanale, possède son tour de main familial. Une signature transmise d’une génération à l’autre. Il en est de même pour la composition des couleurs. Préparés à partir de pigments naturels et d’argile semi-liquide, les secrets de fabrication sont bien gardés.

Il y a deux types de cuissons, normale et biscuit, c'est-à-dire cuit deux fois.

La première méthode concerne toutes les pièces. A la suite de cette cuisson, certaines pièces seront émaillées. Pour cette opération, appelée émaillage sur cru, elles sont trempées une à une dans un bain d’émail qui sèche rapidement. Avant un nouveau passage au four, le dessous de chacune des pièces va être désémaillée, pour éviter que celles-ci ne collent aux plaques d’enfournement. Cette méthode de cuisson apporte une meilleure résistivité, dans le temps. Cette technique est employée, pour les bols, gobelets, assiettes, tasses, etc. Elles rejoindront après une dernière vérification de la qualité, les rayons d’un magasin.

Pour les amoureux de l’artisanat, rien ne peut remplacer la fabrication traditionnelle. C’est aussi contribuer à la préservation de ce patrimoine artistique. Comparativement, l’écart de prix pour le public n’est pas un obstacle. Il est nécessaire de poser des questions au vendeur, pour s’assurer de la réalisation complète, à la main, de la pièce dont l’achat est envisagé. Il peut être difficile de différencier ce qui est réellement « Fait main », de ce qui ne l’est pas. Ainsi, il suffit que le décor soit réalisé à la main, pour que l’appellation « Fait main » apparaisse. Une autre technique de décoration consiste en la pose des motifs par collage, le support disparaissant à la cuisson.

La poterie Ludwig est labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant », une marque de reconnaissance de l'Etat, mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Fête de la Poterie.

Le premier dimanche de chaque année impaire, se tient la Fête de la Poterie dans les rue de Soufflenheim. Les ateliers ouvrent leurs portes au public et de nombreux stands de poteries artisanales locales et d'autres régions de France et d'Allemagne envahissent la ville.

Merci à Michel et Françoise Ludwig et à leur personnel, d’avoir permis ce reportage et pour la disponibilité de chacun, durant deux visites.

Poterie Ludwig - 5 rue des Potiers - 67620 – Soufflenheim

Tél. : 03 88 86 60 24

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Potier en Alsace 1/3

Potier en Alsace 2/3

Informations supplémentaires

  • Latitude: 48.829647
  • Longitude: 7.965863
  • Adresse: 5 rue des Potiers - 67620 – Soufflenheim
Lu 10943 fois
From:
Connectez-vous pour commenter
   
© @ Caravan'Rando Mag 2013