Recherche  

   

En ligne actuellement  

We have 52 guests and 24 members online
   
 


 

   

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
   

Les cigognes blanches d'Alsace.

L'Alsace compte plus d'un symbole, le vin blanc, la choucroute, la bière, pour les principaux. La cigogne blanche, celle qui est préposée à la livraison de tant de bébés, est classée comme « Espèce patrimoniale » sur la liste rouge des oiseaux nicheurs d'Alsace.


Un nid impressionnant.
Grand échassier symbole de l'Alsace, la cigogne blanche (Ciconia ciconia), près de quatre kilos, pour un peu plus d'un mètre de haut et près de deux mètres d'envergure, a depuis très longtemps marqué l'imaginaire des populations. Depuis toujours les alsaciens saluent avec joie le retour de la cigogne migratrice, symbole de renouveau et de fécondité. Le nombre de naissances chez l'homme augmentant au printemps, la légende imagine le retour des cigognes portant dans leur bec un linge contenant un bébé. Elle le dépose sur le bord des fenêtres où les futurs parents ont déposé un morceau de sucre.

La cigogne craquette, par un claquement de son bec. C'est ainsi que le couple communique est s'installe toujours sur le même nid qui, avec le temps, devient impressionnant. En effet chaque année, le couple en modifie l'apparence par l'ajout de branchages complémentaires, d'herbe sèche et autres matériaux utiles. Après quelques années il peut atteindre deux mètres de diamètre et peser plusieurs centaines de kilos. Jusqu'à six oeufs peuvent être pondus par la femelle. Malheureusement seuls deux ou trois petits parviendront à l'éclosion à partir de la mi-avril, après un mois de couvaison. A leur naissance, le bec et les pattes des cigogneaux sont noirs et deviendront rouge par la suite. Le régime des cigognes est carnivore. Les parents nourrissent leur progénitures en régurgitant, insectes, vers de terre, souris, campagnols, parfois une grenouille.

Grands voyageurs.
Les cigognes vivent en moyenne une quinzaine d'années. Elles reviennent en Alsace fin février, début mars, pour repartir durant le mois de septembre, pour un long et périlleux voyage, pouvant atteindre douze mille kilomètres, vers leurs quartiers d'hiver en sud Espagne, Afrique du Nord et Afrique de l'Est. Elles pratiquent le vol battu sur de courtes distances, 200 à 400 km par jour si les conditions météorologiques le permettent. Les cigognes ne peuvent voler que dans la journée pour bénéficier des courants d'air chaud ascendants et portants. De ce fait, elles s'arrêtent le soir, au cours de leur migration, pour se reposer et se nourrir. La grande envergure de leurs ailes, leur permet de se laisser porter. Au-dessus de la Méditerranée l'ascendance recherchée est très faible et elles peuvent se noyer. C'est pour cela que leur itinéraire de migration passe par l'Espagne et le détroit de Gibraltar ou encore par la région du Bosphore à l'Est, pour se diriger vers le Moyen-Orient. 

Sauvée de l'euthanasie.
Oiseau porte-bonheur, la cigogne a failli disparaitre dans les années 1970, où il ne restait que neuf couples en 1974, pour toute l'Alsace. Au recensement de 1997, deux cents vingt couples étaient comptabilisés.
Lors de notre rencontre, en 2009, l'ancien gardien du parc aux cigognes de Cernay racontait ses nombreux souvenirs. Entre autres celui du sauvetage d'une cigogne qui devait être euthanasiée pour une patte cassée. Il a pris cet oiseau sous son aile, si l'on peut dire, lui a fait une attelle de fortune. Cette cigogne était toujours là est menait une vie normale. Il se souvenait également que toutes les cigognes venaient chaque jour, lui rappeler l'heure du repas : « c'était amusant à voir, il y avait devant chez moi, en désignant la maison à quelques mètres de là, plus d'une centaine d'oiseaux. Si je dépassais l'heure, de quelques instants, ce que je faisais parfois volontairement pour montrer leur impatience, elles se mettaient à craqueter. Puis elles me suivaient jusqu'à l'enclos où je leur donnais leur repas ». Sa vie au milieu de ces oiseaux: "mes copines", dit-il, il ne l'aurait échangé pour rien au monde.
Cernay, citée des cigognes est à quelques dizaines de kilomètres de Mulhouse. N'oubliez pas de rendre une visite à ce parc. Les cigognes y sont en liberté et le soir vous pourrez assister à leur repas. Un repas un peu difficile, pour les âmes sensibles, fait de poussins morts. Leur régime alimentaire est très varié. Dans les marais, la cigogne se nourrit d'amphibiens et de divers petits animaux aquatiques ou terrestres.

Office du Tourisme de Cernay.




Informations supplémentaires

  • Latitude: 47.8072
  • Longitude: 7.1767
  • Adresse: Cernay, France
Lu 2702 fois Dernière modification le jeudi, 10 octobre 2013 16:35
From:
Connectez-vous pour commenter
   
© @ Caravan'Rando Mag 2013