Recherche  

   

En ligne actuellement  

We have 53 guests and 24 members online
   
 


 

   

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
   
mardi, 21 février 2012 11:00

Correns, village de la Provence verte.

Écrit par 
Village mal connu, pour le plus grand nombre d'entre nous, Correns est connu jusqu'aux Etats-Unis pour la qualité de ses productions biologiques.

Le premier village bio en France.

Correns (83 - Var) est un village mal connu, pour le plus grand nombre d'entre nous. Pourtant, il est connu jusqu'aux Etats-Unis pour la qualité de son vin, issu de l'agriculture biologique, comme son huile d'olive et ses huiles essentielles.

Bâti sur une hauteur au cœur de la Provence verte, Correns est un village de plus de 800 habitants, où la presque totalité des agriculteurs a opté pour une agriculture biologique, à partir de 1997, sous l'impulsion de son maire Michaël Latz. Entre Aix-en-Provence et Brignoles, on y accède depuis Le Val. La route qui y mène, invite au tourisme et à modérer sa vitesse.

Si vous possédez un camping-car ou une caravane, pour visiter le village, utilisez le parking de La Fraternelle, le centre du village est à quelques centaines de mètres de là. Sans relever de l'impossible, ses rues étroites ne permettent pas un accès facile aux véhicules les plus imposants et les aires de stationnements sont rares. Sur la droite du village, le pont sur l'Argens offre un beau point de vue sur l'ancien lavoir et la fontaine du Barquiou. A gauche, vous rejoignez le centre du village avec sa place provençale typique, entre la mairie et l'église du XVIIIème siècle. Poussez la porte de celle-ci, pour admirer un retable unique en Provence, un maître-autel en bois doré, de l'art baroque, surmonté d'une gloire.

"Fort" en culture.

Correns est situé à l'entrée des gorges de Bagarède. Arrosé par l'Argens, une rivière calme, la bourgade est placée sous la haute protection du Fort Gibron, une fortification médiévale, d'art roman provençal, construite entre les XIIIème et XIVème siècle, selon l'office du tourisme. A cette époque, l'abbaye de Montmajour-en-Arles, jouit de la Seigneurie, les moines revendiquent leurs droits à faire construire cet édifice, sur ce point élevé, permettant de surveiller les alentours. Cette construction massive étant capable de résister aux menaces armées que le Moyen-âge connaît, le village se développera autour.

En 1011, Edelbergt de Châteaurenard et sa femme Mathilde fondent à Correns une nouvelle abbaye de femmes. La même année, le pape Sergius IV accorde des indulgences particulières à ceux qui assisteront à la consécration de Notre-Dame de Correns, reprenant la tradition instaurée en 972 pour la consécration de l'église. Depuis cette date, tous les vendredi 3 mai, Correns fête son "Pardon". Le début des cérémonies est marqué par l'ouverture de la Sainte Porte. Lorsque le Pardon est attendu pendant 11 ans, on parle alors de "Grand Pardon". Les prochains Pardons auront lieu en 2013 et en 2019.

Aujourd'hui, le Fort abrite les activités du "Chantier", un espace culturel. Il a été restauré en 2008 pour le transformer en outil de travail performant, au service du développement des musiques traditionnelles. On y trouve : une salle pour l'accueil d'activités artistiques, un espace de travail pour les musiciens en résidence, deux salles d'expositions, dont l'une permet d'accueillir des concerts. Il en est de même pour la cour intérieure à ciel ouvert. Enfin, quatre salles, servant d'espace administratif, sont dédiées à des bureaux ou salles de réunion.

Provence A.O.C.

Des fontaines en divers points du village pportent la fraîcheur. L'eau n'est pas potable. Normal direz-vous nous sommes au pays du vin, avec un Côte de Provence, appellation d'origine contrôlée (A.O.C). A la coopérative, on est fier des récompenses obtenues depuis 2004 lors des foires et des salons, honorant une production de 7 500 hl annuels de vins blancs, rosés et rouges, sur un territoire de 200 ha de vignes. La coopérative regroupe une trentaine de vignerons, soit 95% des producteurs. Les vignes sont issues de l'agriculture bio, sans insecticides et sans pesticides. Le seul engrais utilisé est un engrais vert. Durant le laboure, l'herbe coupée est retournée pour nourrir à nouveau la terre. La vigne est ensuite "déchaussée", une opération où l'on écarte la terre du pied de vigne, pour l'aérer. Elle sera à nouveau étalée, plus tard.

Correns, ce n'est pas que le vin.

C'est aussi d'une part les plantes aromatiques pour la préparation d'huiles essentielles, d'autre part une production d'huile d'olive. Les 72 tonnes de fruits oléagineux récoltés, ont produit en 2009, 800 litres d'huile d'olive parfumée. Pas de serres en vue à l'horizon, dans le village et sur son territoire. De ce fait la production de fruits et légumes est dépendante de la saisonnalité. Un marché se tient chaque vendredi, devant la mairie. Il n'y a qu'un seul marché bio dans l'année, le troisième week-end du mois d'août, pour la fête du bio. La plus grande partie de la production de Correns est labellisée AB (agriculture biologique).

Pour les marcheurs, l'office du tourisme, situé à deux pas de la mairie, dispose d'une riche documentation sur la région et les itinéraires de randonnées pédestres.
La visite de Correns s'effectue très facilement à pied. Pour votre séjour, le village dispose d'un terrain de camping ouvert toute l'année, avec accès handicapés. Le site de l'Office de Tourisme a recensé plusieurs types d'hébergements en gîtes et chambres d'hôtes.

Galerie photos en bas de page.

Texte et Photos © Christian Pujol (21.02.2012)

Informations supplémentaires

  • Latitude: 43.487733
  • Longitude: 6.079666
  • Adresse: Correns, France
Lu 2446 fois Dernière modification le vendredi, 15 novembre 2013 20:28
From:
Connectez-vous pour commenter
   
© @ Caravan'Rando Mag 2013