Recherche  

   

En ligne actuellement  

We have 54 guests and 15 members online
   
 


 

   

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
   
vendredi, 30 septembre 2011 22:00

J'étais sur la route...

Écrit par 
Jean-Marie Roch chante l'amitié, celle qu'il donne et celle qui l'entoure.

Amoureux de la musique et des autres, Jean-Marie, éducateur spécialisé, auteur, compositeur et interprète, cache sous une fausse carapace un cœur gros comme ça. Il est un de ces personnages, qui, on ne sait pourquoi, attirent, comme par magnétisme. Au mois de mai 2007 il a réalisé un de ses rêves, en sortant un album de dix chansons de sa composition. Pour marquer l’évènement, il a donné un concert privé, chez son ami Florent Blomme, qui a réalisé le CD. Entre jazz, blues, bossa et mélancolie, Chansons A…, le titre de l'album, rend hommage à ceux qu'il aime, tel au poète Léo Ferré, comme lui à fleur de peau, et égratigné par ce qui ne va pas, sans pour autant être anarchiste comme Léo, mais flirtant avec ce mouvement.

Marcheur, il a parcouru le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Une expérience qu'il retrace dans Luco del Camino, le surnom qu'il a donné à un de ses amis du Camino. Le Che, n'est pas oublié. Dans un blues où il chante le cœur, avec un grand C, de Guevara. Dans son dernier titre, c'est à l'ensemble de ses amis qu'il s'adresse en chantant: « mes amis, mes frères d'un instant, à tous ces beaux moments d'amour qui viennent ponctuer le temps ».

De Saint Jean Pied de Port à Saint Jacques de Compostelle.

En 1999, il a le blues. Il sait ce que signifie le mot blues, pour également le chanter: « Depuis quelques temps, je me sentais mal, comme dans un no man's land » dit-il. On lui offre un livre de Paolo Coelho – Le Pèlerin de Compostelle – voyant dans cet ouvrage un signe du destin, il décide de faire "el camino", le chemin. Il se rend en train de Rouen à Saint-Jean-Pied-de-Port, puis à pieds jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle : « Ce parcours est étonnant, par les régions traversées, mais également par l'accueil chaleureux qui est réservé aux marcheurs, on trouve toujours un gîte, un couvert ».

Rencontres, amitiés, difficultés.

Son parcours, il le raconte au travers d'un manuscrit de deux cents pages, ses rencontres, ses difficultés en passant les Pyrénées, les douleurs dues à la marche. Il y a aussi ces amitiés qui se créent, comme ce jour où il rencontre Dick, un jeune hollandais. Cela fait une dizaine de jours qu'il n'a pas touché une guitare: « je me suis assis sur le lit et j'ai interprété "Born on a bad sign" d'Eric Clapton. J'étais comme dans un état second, ce sont les applaudissements qui m'ont en fait réveillé. J'ai continué avec "I feel fine des Beatles" ». La chambrée se mue en salle de concert et la soirée se prolonge. Un mois durant, Jean-Marie mémorise des images, des moments forts, des souvenirs, qu'il compile dans son récit Sur la route de Santiago, un manuscrit de deux cents pages.

Mal dans la peau.

Qu'est-ce que ce voyage a changé? – « Beaucoup de choses, je suis allé chercher au plus profond de moi. Dieu, je ne sais pas pour autant s'il existe bien, mais une force m'a accompagnée et si j'ai un conseil à donner à ceux qui vivent un mal être aujourd'hui, c'est de faire ce chemin, au retour, on relativise. On a un autre regard sur ce qui nous entoure ».

Jean-Marie Roch est aujourd'hui à la recherche d'un éditeur pour faire profiter, ceux qui sont dans ce « no man's land » comme il le dit plus haut, de son expérience et de ses conseils.

Galerie photos en bas de page.

Texte © Christian Pujol - Photos © Christian Pujol & Jean-Marie Roch

Informations supplémentaires

  • Latitude: 49.443312
  • Longitude: 1.099891
  • Adresse: Rouen France
Lu 1432 fois Dernière modification le samedi, 11 janvier 2014 12:02
Plus dans cette catégorie : Camping-car - Cap au Cap Nord »
From:
Connectez-vous pour commenter
   
© @ Caravan'Rando Mag 2013